Voici les chroniques de cds que vous nous avez envoyé et que l'on a aimé.
Si jamais vous souhaitez apparaître dans cette rubrique, direction la page contact...
 
Date : mars 2006 Tracy Gang Pussy : Black
- Cold Warmth
- Black "Kiss Ass version"
- Kids From The 80's
- Treat Me Like A Bad Boy
- My First Lesson
- She's Got A Gun
- Don't Drag Me Down
- Twisted Mind
- I'm A Cunt (live version)

Votre avis nous intérésse.
(0 actuellement)

Sais-tu à quoi on reconnaît à coup sûr du bon punk rock ? ... ... A l'absence de concession ! Ca veut tout et rien dire et c'est pourtant une méthode [très] fiable. La dernière fois que je l'ai éprouvée, c'était il n'y a pas si longtemps avec Jack's Cannonball. C'est aujourd'hui une nouvelle fois le cas avec Tracy Gang Pussy qui fait son entrée dans le rade avec un digipack flamboyant et dangereux comme un flingue à 9 coups. Mais attention, ça part en rafale : Il ne faut que 35 mn pour défourailler la totale et aucune des cartouches ne se la joue "slow de l'été". Non. Pour te décrire le sleazy punk rock de Tracy Gang Pussy, je suis tenté de t'évoquer un certain Velvet Revolver. Et j'irais même jusqu'à chuchoter un "Appetite for destruction". Là, je vais et remonte loin, je sais. Mais j'assume ! Et eux aussi ! Le résultat studio de cet EP est étonnamment [live] et c'est une force, à mon sens, dans ce genre puisqu'on s’y doit précisément d'éviter les compromis ! Exit les arrangements malhonnêtes et les bidouilles pour maquiller les faiblesses ou plaire aux minettes ! Ici, rien de tout ça ! C'est une grosse locomotive à vapeur black qui fonce tout droit dans la nuit de la toute première à la toute dernière seconde. Et moi, à cheval sur la grosse caisse, je suis à l'aise dans mes Go West Predator. En parlant de grosse caisse, c'est bien la batterie qui emmène tout le monde avec une efficacité redoutable. Se greffent dessus une basse jouée au médiator, deux guitares saturées d'overdrive qui se complètent parfaitement dans les riffs et une voix qui a mangé du gravier et bu de la bière à outrance [comme il se doit].


Si jamais un petit auditeur perdu [et téméraire] venait à douter de la capacité du gang à faire trembler les murs du rade du coin à coup de décibels rageurs, la dernière piste de l'opus est là pour mettre les choses au clair. Cette prise live [de très bonne qualité] signe le quod erat demonstrandum et renvoie tout le monde au comptoir. J'ajoute à ça, pied tendre, que le titre « Black » est un vrai tube potentiel [pour peu qu’on lui offre les moyens de se faire entendre] et que le gang en a déjà tiré un clip disponible sur leur website [www.tracygangpussy.com].


Je résume ? Le sleazy punk rock de Tracy Gang Pussy est de lignée authentique et, bien servi par une production moderne, se boit sec comme un Jack Daniel’s. A suivre de près ! Pour peu que Revlon, Regan, 8-balled et Sucide restent intransigeants, je veux bien parier que les prochaines cuvées seront « Silver Select ».


[par LaFamily]


Stedim
Le groupe n'a pas encore de page dans ce site
 
 
© - E-zic.com v3 : 2000-2022 - © Tous droits réservés - Reproduction Interdite - Hébergement OVH