Salut Vincent [chanteur], peux-tu nous présenter le groupe ?

Notre histoire est simple ! Place-id est un trio : Basse (Fabien), Batterie (Pascal), guitare / chant (Vincent) formé en 2000 sur Toulon. D'entrée, on a adoré le côté simpliste de cette configuration et j'ai donc bossé le chant pour continuer ainsi. En 2003, on a enregistré et sorti en distribution nationale un premier 4 titres intitulé "Vers l'intérieur". Puis dès 2004, nous avons travaillé sur notre premier album. Aujourd'hui cet album est fin prêt. Il reste à le commercialiser ce qui n'est pas une mince affaire.. 

Quelles sont vos influences ?

C'est toujours compliqué de définir un style, je dirais qu'on est un trio rock aux accents pop émo et métal. Pour citer des groupes, je dirais toute la vague de rock anglais genre Biffy Clyro, Bloc Party, Radiohead, et les incontournables Mars Volta, Queen Of The Stone Age, Nirvana,
Deftones, Will Haven...

On entend depuis un moment parler d'un album, peux-tu nous éclairer un peu ?

Cet album, c'est un projet de 2 ans de la composition à la production. On vient à peine de le terminer et le but maintenant c'est de le sortir. On est très impatients mais cette phase peut s'avérer très longue surtout pour un premier album. Il faut bien comprendre que cet album est totalement autoproduit. On a beaucoup misé dessus donc on ne veut pas faire une sortie rapide à la légère, c'est normal !

 

 

Comment se sont déroulées les phases de composition et d'enregistrement de
"aquarium-figurine-centrifuge"?


Quand on a terminé la tournée "Vers l'intérieur" on s'est dit qu'on avait besoin de temps. Du coup, on s'est remis dans notre bulle et on a fait très peu de concerts. En gros, on s'est coupé du monde. La composition, c'est un mystère. Tu passes beaucoup de temps et tu sors rien et parfois, en une répète, tu déclenches 2 nouveaux morceaux. Nous on le sait, on a besoin de temps pour composer. On est très exigeants. L'enregistrement s'est étalé sur quelques mois entre préproduction, puis enregistrement et mixage avec Serge BEGNIS qui est une personne exceptionnelle humainement comme techniquement. Ca a été un plaisir de bosser avec lui. Enfin, pour le mastering on a choisi de partir à l'étranger. On a eu l'opportunité de masteriser avec Sean MAGEE (Placebo, Coldplay...) à l'Abbey Road Studio de Londres. Ca a été une très bonne expérience. Les anglais sont très pro, et surtout, ils respectent vraiment ton travail.

 

Pourquoi le titre "aquarium-figurine-centrifuge"?

C'est vrai que ça surprend ! En fait c'est très simple, chacun d'entre nous a donné un mot censé représenter l'album. Pour choisir, on a eu du mal à se mettre d'accord... Au final, les 3 mots alignés sonnaient très bien. Il y a quelque chose d'énigmatique. Et puis Place-id, c'est ça, c'est vraiment la somme de nous trois qui donne un résultat.


Comment s'oriente ce nouvel album par rapport à "Vers l'intérieur"?

"Vers l'intérieur" a été une très bonne expérience. Mais comme tout premier CD, il a ses défauts. Je me cherchais encore au chant, nos influences étaient très présentes et au final ce CD marque vraiment une étape. 3 ans après, on peut dire qu'on a pris une direction moins métal et moins sombre. Avec l'album, notre musique garde un côté noir mais il y a plus de finesse et de maturité. Heureusement tout a évolué et tout évoluera !

 

 

Quels sont les thèmes abordés ?

Les textes du nouvel album font plus appel à des sensations. Ils restent du domaine du rêve et de l'introspection mais chacun interprète comme il veut. On est très loin de l'engagement mais on aime bien ici ou là ajouter quelques images de notre société à la dérive...

 

L'attente avant la sortie de l'album n'est-elle pas trop frustrante ?

Frustrante, c'est peu de le dire ! On est très impatients de faire découvrir notre musique. On espère trouver rapidement un moyen de sortir cet album. Mais comme je le disais toute à l'heure, on va pas gâcher 2 ans de travail. On cherche les partenaires nécessaires. Ce n'est pas qu'une question financière. Ce groupe, c'est avant tout une aventure humaine.

 

Les deux titres que j'ai pu écouter montrent le groupe sous un aspect plus rock que metal. On ressent également un énorme progrès en terme de composition, un gros travail au niveau du chant... Ressentez-vous ces différents éléments?

C'est en effet plus rock, plus travaillé, plus mature, je pense. Ca risque de surprendre pas mal de monde et encore plus ceux qui nous connaissaient du maxi cd "Vers l'intérieur". Le chant est plus personnel et musicalement, on a osé un peu plus. Sur cet album, on a fait ce qu'on a voulu et on a pris le temps de le faire. Maintenant ça reste un premier album, le meilleur est à venir...

 

 

Une tournée est-elle prévue pour la sortie de l'album ?

C'est clair, le but est de tourner un maximum dans toute la France pour défendre la sortie de cet album. On garde un excellent souvenir de la tournée française qui a suivi la sortie de « Vers l'intérieur ». Tout cela se prépare mais là aussi il faut du temps... 

 

Quels sont vos meilleurs et pires souvenirs de concert ?  

Le pire souvenir c'était sur la tournée de « Vers l'intérieur ». Le camion a claqué au péage à 100 kilomètres de Paris. Ca a été une vraie galère. Le meilleur souvenir, je pense que c'était il y a un an pour un concert de fin de résidence à Toulon. La scène était à nous pour la soirée et on a fait tout ce qu'on a voulu.

 

 Que peut-on souhaiter à Place-id pour cette année 2006 ?

 Une vraie sortie d'album accompagnée d'une tournée importante. On croise les doigts !!!

 

---

Place-ID sur le net : http://www.place-id.com/

Merci à Guiyom pour l'interview.

© - E-zic.com v3 : 2000-2018 - © Tous droits réservés - Reproduction Interdite - Hébergement OVH