Vendredi 22/06 Samedi 23/07 Dimanche 24/07
Mumakil
Imply In All
Lyzanxia
Chimaira
Mastodon
Earth Crisis
Hatebreed
Machine Head
Slayer
Cannibal Corpse
Korn
Vader
Korpiklaani
Epica
Kickback
Brujeria
Walls Of Jericho
Amon Amarth
Defdump
Fubar
Pain Of Salvation
Napalm Death
Children Of Bodom
Moonspell
Immortal
Therion
Type O Negative
Heavenly
Ephel Duath
Scarve
Kaizen
Kreator
Converge
Within Tempation
Edguy
Megadeth
Blind Guardian
Dream Theater
Neurosis
Emperor
 

« Hallucinant », « époustouflant », « j’en crois pas mes yeux », « mais comment est-ce possible ? »… toutes ces réflexions ont du traverser un bon nombre de méninges à la découverte de l’affiche de la deuxième édition du Hellfest. C’est tout simplement la fine fleur, le gratin mondial du métal qui va se réunir à Clisson les 22, 23 et 24 juin 2007 pour un festival qu’on peut légitimement qualifier d’inoubliable avant même de l’avoir vécu.
Les plus grands sont là, représentant leur branche spécifique du métal : Dream Theater pour le progressif, Cannibal Corpse et Napalm Death pour le death, Korn pour le néo (on en reparlera), Machine Head, Megadeth et Slayer pour le trash, Hatebreed et Converge pour le hardcore, Immortal et Emperor pour le black, Moonspell et Type O Negative pour le gothique et plein d’autres encore… Peut-être qu’on l’espérait ou du moins qu’on l’a rêvé un jour, mais quoi qu’il en soit, jamais une telle qualité de programmation n’avait été atteinte jusque là en France (je parle de métal bien sûr !).
On avait donc prévu le coup avec notre toute nouvelle recrue phiL, qui en plus des photos, sa spécialité, va s’essayer pour la première fois à l’écrit. Le départ a lieu dès le jeudi après-midi histoire de ne rien manquer du week-end !
Après être allé chercher phiL en provenance de Paris à la gare de Rouen, c’est direction Clisson illico ! Et pour une fois, pas une seule erreur de navigation ! Arrivée à Clisson quatre heures plus tard. Ca change des traditionnels plantages du côté de Belfort ! Mais bon, peut-être trop beau pour être vrai, un inconvénient de taille fait son apparition. Notre arrivée à Clisson se fait sous des trombes d’eau ! Certes les prévisions n’étaient pas fameuses, mais il va falloir se résoudre à l’évidence, ça risque d’être humide ! Une première impression qui sera en fait largement sous-estimée et annonciatrice d’un week-end qui se déroulera dans des conditions climatiques épouvantables, avec comme invité le pire ennemi du festivalier : la pluie ! Avec la boue bien sûr comme conséquence inévitable. Un temps exécrable qui au final aura raison en partie de notre enthousiasme. Un week-end dans la boue, certes c’est rock’n’roll, mais c’est parfois dur pour le moral… Que peut-on faire par rapport à cette cruauté atmosphérique si ce n’est subir ? Aurait-on pu prévoir ? Rien n’est moins sûr… On en recausera un peu plus loin, c’était histoire de faire allusion aux difficultés que rencontreront nombre de festivaliers au cours de ce Hellfest 2007…

Pour commencer, l’entrée sur le site se fera avec plus d’une heure de retard pour les plus chanceux dont je fais partie. Ce sera beaucoup, beaucoup plus pour les plus mal lotis. Beaucoup sont encore bloqués dans les embouteillages, d’autres prennent leur mal en patience en pataugeant dans les queues interminables à l’entrée du site. Un groupe électrogène a apparemment grillé peu de temps avant l’ouverture annoncée des portes apprend-on par le biais du bouche à oreille expliquant ces retards…

JB

 

Il était difficile pour tout headbanger qui se respecte de résister à l’affiche du Hellfest cuvée 2007. Cette deuxième édition du festival regroupait les plus grosses montures du métal, tous genres compris. Entre Slayer, Machine Head, Immortal, Type O Negative, Kreator, Within Temptation, et bien d’autres, chacun pouvait y trouver son compte…
La première appréhension qui nous est venue aux derniers jours avant notre départ a été météorologique, le week-end risquait d’être pluvieux, on croise les doigts en espérant pouvoir passer un festival au pire sous les nuages, les présents comprendront que nous avons été bien loin des espérances, lisez plutôt la suite….

Après un premier voyage Paris-Rouen pour rejoindre mon acolyte JB, la dernière ligne droite vers Clisson en Loire se fera… sous les nuages. A notre arrivée sur le site le jeudi soir, les premiers festivaliers sont déjà là, patientant sous fond de beuglement métallique ou en ingurgitant (déjà) une bière. Le temps d’attendre notre rendez-vous pour récupérer nos accréditations presse et pass photo, les premières gouttes d’eau se montrent sur le pare brise, et c’est ainsi qu’a commencé une longue nuit de pluie quasi non stop. Le plantage de tente se faisant pour nous sous une grosse averse, le long week-end commence mal pour tout le monde, le camping se fait déjà ami avec l’eau, et surtout la boue…
Vendredi, les choses sérieuses ont commencé, chacun prépare son sac, ses bières, son ticket pour se rendre à l’entrée du site du festival. Le tout encore sous la pluie. L’entrée est boueuse, ce qui augure de mauvais présage pour l’intérieur du site. Le monde afflue, et malgré l’heure indiquée de l’ouverture des portes (13h00), force est de constater qu’à 14h, tout le monde est encore en train d’attendre, même à l’entrée presse.
On entend dire que, déjà, un problème technique est venu retarder l’ensemble de la prog’ du jour (une régie qui crame….). Ca commence à crier sec dans l’assistance, des majeurs font leurs apparitions, puis on entend que les festivaliers « pass 3 jours »  rentreront avant ceux qui ne sont là que pour la journée... Au final, après une bonne heure et demi d’attente et une fouille presque excessive, nous arrivons enfin sur le site transformé en une énorme étendue de boue, malgré des endroits certes encore praticable sans trop de problème, ou plutôt sans risque extrême d’une « jolie » chute ! La boue prend le pouvoir, ça commence mal, on sent que chacun est dépassé par cette pluie venu gâcher le début du festival, malgré ça, les premiers concerts ont commencé, et il est temps d’en profiter !

Phil

 

Crédits Photos : Phil © E-ZIC.com

© - E-zic.com v3 : 2000-2017 - © Tous droits réservés - Reproduction Interdite - Hébergement OVH