Rennes, le 14 février 2003, at the little but néanmoins famous salle of « Le Jardin Moderne »

Nous y voilà, à ce dernier concert de Underground Society (prononcer Oundeureuhgroundeuh saucayeuhty si vous faites le trajet de chez vous aux concert avec des amis en voiture, comprenne qui pourra...) accompagnés de Forest in Blood de Paris et de Field of Illusion de Rennes.

Arrivés devant la salle du Jardin Moderne vers 19h47 (précise), on apprend que les portes n’ouvriront qu’à 20h30, on a plus qu’à se les cailler dehors en regardant nos amis les V.I.P. rentrer dans la salle et se réchauffer en nous narguant (oui d’accord j’abuse un peu je sais).

20H30, ouverture des portes aaaaaaaaaaaah que ça fait du bien de se réchauffer, la salle se remplit progressivement mais assez vite tout de même. Il faut payer 6 € (oooooooooooooh), un punch est gracieusement offert (aaaaaaah) mais pas de jus de goyave pour les SxE (ooooooooh) . Quelques instants après, les gars de Field of Illusion montent sur scène et là, tout bascule, on a le droit a un son énorme, une prestation plus carrée que d’habitude, des compos plus abouties, et un joli pit se met progressivement en place, ça mouline et l’on peut déjà sentir et voir la sueur ruisseler sur les corps... Matt annonce la venue d’Underground Society (quoi ?? et Forest alors ?)

Les gars d’UxS arrivent la salle est bien remplie et des personnes malheureuses ont dû être refoulées a l’entrée faute de place ; tout la formation est en grande forme, les titres de Dreadful Days s’enchainent de manière assez furieuse, ça faisait quelques temps que je n’avais pas vu une telle ambiance; tout cela est bien carré et violent a souhait; le public est content et déchainé, ça danse et ça mouline (KDS wipwizent ). C’est très bon et ça fait du bien mais c’est malheuresement la dernière fois et c’est à cet instant que je me dit : » mon pti poulpe, c’est la plus belle saint Valentin que tu ais jamais vécue ».

Forest in Blood prend ensuite le relais sans T-Shirt Rumble, juste un bandeau pour le chanteur (ben il est passé où le sponsoring ?). Un set sympa ou l’on peut entendre les morceaux de leur premier album (fort sympathique d ‘ailleurs) et une ambiance toujours aussi bonne avec un public toujours aussi motivé.

Quelques minutes de pause dehors le temps de se faire filmer par je ne sais trop qui pour je ne sais trop quoi, de casser des lunettes, de rencontrer des nouveaux gens, de se rafraichir à base d’une quelconque boisson impérialiste a bulle a base de coke dont je tairai le nom pour garder son anonymat, on l’appellera C.Cola, ou Coca.C pour les intimes. Je disai donc quelques minutes de pause et les gars d’ Underground Society remettent çà, avec le retour du premier guitariste avec sa gratte (rouge triangulaire) pour un revival, puis une quasi reformation d‘AWOL ( chanteur et guitariste ) et des reprises en tout genre à noter celles de AWOL justement et de madball. Un deuxième set assez long et riche en surprise, un rappel lui aussi de longue durée mais c’est déjà la fin.

Bref ce fut une soirée bien sympathique, bien dansante et bon enfant avec des groupes en super forme et un public très réceptif. On est donc content d’un tel concert mais déçu de ne plus pouvoir revoir Underground Society sur scène. Je ne dirais qu’une seule phrase pour qualifier cette magnifique soirée : « Oh putain la claque !!!! ». Il reste plus qu‘à rentrer et faire le taxi pour ramener les gens dans leur tanière et attendre le réveil pour s'apercevoir de multiples courbatures.

Poulpos

Merci Poulpos pour avoir pu faire l'envoyé spécial, malheureusement faute de thune je n'ai pu me rendre à ce dernier rendez-vous (de St Valentin car on les aime vraiment beaucoup), alors pour me faire pardonner je leur dédie ces quelques mots :

"On se calme, on se calme une seconde et on discute..." et oui malheureusement c'en est bien fini des magnifiques ambiences et des riffs incisifs de Underground Society. La voix de Stéphane ne se collera plus sur les riffs de Pascal et Phil, sur les lignes de basse de Tanguy et les frappes de batterie de Julien... L'aventure aura tout de même durée 9 ans, 9 années où leur hardcore aura fait remuer beaucoup de monde, ou la sueur a coulé pendant leurs sets d'enfer.
Un grand MERCI à ce groupe pour tout ce qu'ils ont pu apporter à la scène française. On suivra Field Of Illusion avec Phil qui saura peut-être recréer l'étincelle. Bonne continuation à tous quoique vous fassiez, quelques soient vos projets. RESPECT. R.I.P. This was the Last UxS Warning...

Jeff

© - E-zic.com v3 : 2000-2022 - © Tous droits réservés - Reproduction Interdite - Hébergement OVH